Saisine des Parlementaires sur la situation des HetA (05/19)

Le journal adressé à plus de 900 parlementaires grâce à un travail remarquable des membres du groupe



Le député de Haute-Garonne, Sébastien Nadot est intervenu auprès du ministre

Mesdames, Messieurs,

Votre mail du 19 mai concernant la situation préoccupante de nombreux personnels de l’Education nationale touchés par le handicap ou des maladies invalidantes a retenu toute mon attention et je vous en remercie. Comme vous, je suis en effet très sensible aux situations difficiles que vivent aujourd’hui bon nombre de nos concitoyens et tout particulièrement les personnes en situation de handicap pour lesquelles il reste tant à faire si l’on veut réellement améliorer leur quotidien.

En ma qualité de député, j’ai demandé, l’an passé, dans le cadre du projet de réforme de la Constitution, la création d’une commission Handicaps chargée de contrôler que les droits des personnes handicapées sont bien respectées et pris en compte dans les textes de loi proposés.

Promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées dans toutes les sphères de la société et du développement et accroître la sensibilisation à leur situation particulières dans tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle doit être une priorité pour nos gouvernants. Ce n’est pas le cas, hélas, aujourd’hui, et notamment à l’Education nationale.

Avec mes amis du Mouvement des Progressistes (www.md-p.fr), dont je suis le Porte-parole national, j’entends aujourd’hui soutenir plus que jamais l’accompagnement et la solidarité avec les personnes handicapées. Vous pouvez donc compter sur ma totale détermination et mon dévouement pour oeuvrer dans ce sens à vos côtés et aux côtés de toutes celles et tous ceux qui le souhaitent. ../…

Souhaitant également soutenir concrètement votre action, je suis intervenu dès ce jour auprès de M. Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Education nationale, et je ne manquerai pas de vous tenir informés dès qu’une réponse me sera donnée.

Espérant répondre ainsi à votre attente et restant à votre disposition,
Je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

SEBASTIEN NADOT

Député de Haute-Garonne

La députée des Ardennes, Bérangère Poletti a également écrit au ministre et a reçu la réponse suivante…

Bien évidemment, nous attendons les suites qui tardent à venir…